Cascais ; prononcer cachecahiche.

Une jolie baie bordée de petites plages et de belles villas du 19eme, un port de pêche plutôt actif, une marina chic et chère, trop chère, abritant quelques beaux yachts et voitures de luxe, une place centrale bordée de restos, de magasins de souvenirs et de boutiques de mode ; voici Cascais, station balnéaire à trente minutes en train du centre de Lisbonne, à mi-chemin entre Dinard et St Tropez. On y trouve aussi quelques grands hôtels cinq étoiles, un immense supermarché (ça nous parait saugrenu à présent) et un Macdo (bien pratique pour la wifi, on consomme pas !).

Le samedi et le dimanche les plages, les terrasses et les marchands de glaces sont pris d’assaut par les Lisboètes en goguette, mais aujourd’hui, lundi, c’est plutôt calme, le mouillage,  à l’écart de l’agitation abrite une dizaine de bateaux, dont six français, un suisse, un belge, un allemand, un danois (par ordre de préférence linguistique). On file d’un bateau à l’autre en annexe pour une invitation au café ou à l’apéro, on échange les conseils techniques, les recettes de morue et les bonnes adresses : ou faire de l’eau, ou prendre une douche, ou trouver la wifi gratis, ou acheter du pain pas trop mauvais, ou trouver de la drisse de 16  pas cher…

Si on s‘écarte de la place centrale et de ses boutiques, c’est une ville  agréable avec des petites terrasses tranquilles, un grand parc et un très beau marché. Les fraises sont à un euro cinquante le kilo : c’est le moment de faire des confitures.

Nous découvrons la région. Le très beau site de Sintra,  des villas pleines de charme et les palais les plus fous, blottis dans un écrin de  verdure… et la ville de Lisbonne, campée sur les rives du Tage, site d’une incomparable beauté parfois déroutante ou la nostalgie n’est plus ce qu’elle était. (C’est beau hein ! j’ai copié ça sur le guide !)

Vous en saurez plus sur Lisbonne quand nous aurons approfondi notre découverte, nous y séjournerons deux semaines encore avant de rentrer en France pour découvrir notre dernier petit fils. Le plus beau !

 

2013-06-141